Blood Moon Origine d’Axelle Law : Interview décalée de l’auteure

Blood Moon Origine d’Axelle Law : Interview décalée de l’auteure

Bon, comme tu as déjà le jeu de l’interview décalée pour le premier tome de Blood Moon, nous avons dû aller chercher d’autres idées pour cette suite. Alors première question, quelle est ton occupation préférée ?

Voilà une question difficile pour l’indécise que je suis… Mon choix est mitigé entre la lecture ou le « geekage ». Les livres comme les jeux vidéos sont, pour moi, de bons moyens d’évasion. J’aime pouvoir me déconnecter du quotidien et me perdre dans des histoires, des univers… Dans le cas des jeux vidéos, c’est également une façon de se défouler selon le jeu. Promis, je ne suis pas une personne qui rage quand elle joue. Deux ou trois insultes jetées, ça ne compte pas.

Que détestes-tu par-dessus tout ?

Les trous ! Je suis légèrement trypophobe, la peur des successions de petits trous. Je ne suis pas à un stade critique, heureusement, mais assez pour qu’il arrive que je pète un plomb quand j’en vois. La plupart du temps, je me contente de détourner les yeux alors que dans d’autre cas, je hurle tout simplement. C’est une phobie très courante et parfois méconnue des gens. Je propose donc aux personnes courageuses de taper « trypophobie » sur Google Image, vous saurez de suite si oui ou non vous l’êtes. (rires)

Quelle est ton héroïne de fiction préférée et pourquoi ?

La première qui me vient à l’esprit est Mercy Athena Thompson. Donc, première arrivée, première servie ! (rires)

Mercy Thompson, de la série Mercy Thompson de Patricia Briggs, est l’une de mes héroïnes préférées et pas uniquement parce que c’est avec elle que j’ai fait mes premiers pas avec la bit-lit. Mercy est une femme « badass » même si elle n’a pas autant de pouvoir comme les vampires ou encore, une surpuissance comme les loups-garou, pour la simple et bonne raison qu’elle se transforme en coyote. C’est une mécano qui n’a pas forcément la langue dans sa poche, et dont la malchance l’amène à rencontrer des problèmes, beaucoup de problèmes. Et pourtant, elle ne se laisse jamais abattre et est toujours prête à relever les défis. Pour moi, c’est une femme forte qui a du mérite, car elle se débrouille très bien sans superpouvoir dévastateur.

Quelle qualité préfères-tu chez les autres ?

La jovialité ? Je suis une personne plutôt timide, mais je suis rapidement mise à l’aise si les gens en face de moi sont de bonne humeur. À croire que je me fais très vite contaminer par la positivité.

Qu’apprécies-tu le plus chez tes ami(es) ?

Le fait de pouvoir être à cent pourcent moi-même avec eux. Ils sont comme la famille qui m’accepte, mon humour et moi.

Que pardonnes-tu le plus facilement ?

En soi, je pardonne presque tout et très facilement tant que la personne sait sa faute et s’en excuse. Toutefois, je n’oublie jamais…

Si tu étais une superhéroïne quel super pouvoir aimerais-tu posséder ?

Pour faire dans les classiques, je dirais un pouvoir comme Wonder Woman ou Supergirl (oui, je triche parce que cela me permet d’avoir plusieurs dons). La surpuissance, la super résistance, la capacité de voler ou encore les yeux laser pour Supergirl, je pense que c’est assez bien fourni.

Bon, d’accord, s’il faut vraiment qu’un seul pouvoir, je choisirais la télékinésie. Non seulement, je pourrais voler en soulevant mentalement mon corps, mais je pourrais arrêter les méchant sans même me salir les mains. Et mon côté pantouflard me murmure que je n’aurais pas trop à me fatiguer au quotidien. (rires)

Dans quel état d’esprit es-tu après avoir répondu à toutes ces questions ?

Très songeuse, car je me demande si j’ai choisi le bon super pouvoir.

Blood Moon Origine d'Axelle Law Décalée

Posts connexes

Une réponse “Blood Moon Origine d’Axelle Law : Interview décalée de l’auteure”

  1. Chouette interview. Je ne connaissais pas la trypophobie et je suis allée chercher sur Internet (franchement c’est dégueulasse les images sur lesquelles je suis tombée, mais maintenant je sais que je ne souffre pas de cette phobie xD).
    La réponse à la dernière question m’a bien faite rire, parce que je crois que j’aurais répondu la même chose !

Répondre

Vous devez être connecté pour afficher un commentaire