1 résultat affiché

Aude Clervoy

Aude Clervoy

Aude Clervoy est née dans les années 70 à Paris. Elle a grandi dans la capitale française où elle vit encore aujourd’hui.

Elle a travaillé de longues années dans le secteur social. Après plus de dix ans, elle a choisi de se reconvertir.

Dès l’adolescence, elle se passionne pour l’écriture et commence à rédiger de petits textes, des poèmes et de courtes histoires. Aude poursuit, s’arrête, reprend. Finalement, inspirée par le concours lancé par Reines de Cœur, « l’Amour Lesbien au Travail », elle écrit Deuxième tiroir à droite.

Côté littérature, elle découvre, à quinze ans, Le cahier volé, de Régine Desforges. Ce roman est pour elle une véritable révélation. Par la suite, elle dévore nombre de livres lesbiens : romans, polars et recueils de nouvelles. Fervente admiratrice du travail de Virginie Despentes dès la fin des années quatre-vingt-dix, elle a lu chacun de ses ouvrages.

De ses jeunes années, Aude Clervoy a conservé le goût de la lecture et de l’écriture, mais également celui des bonbons gélifiés et des jeux vidéo.

S’il y a une dizaine d’années, elle ne se voyait pas quitter Paris, elle y songe désormais. Elle s’imagine remplacer le bruit des moteurs de voitures par celui du chant des oiseaux et l’odeur des pots d’échappements par celle de l’herbe fraîchement coupée. À défaut de réaliser ce rêve, elle aime s’échapper pour se rendre là où le réseau mobile n’est pas toujours excellent, où la 4G n’est pas encore arrivée et où les restaurants ne servent plus après vingt-et-une heures trente. Les mains dans la terre, en balade ou allongée sur une chaise longue, son imagination vagabonde alors plus librement.

Interview d’Aude Clervoy pour son roman Deuxième Tiroir à Droite