Flore Tinaire : interview de l’auteure de Ti Punch

Flore Tinaire : interview de l’auteure de Ti Punch

Bonjour Flore, peux-tu nous présenter ta nouvelle lesbienne Ti Punch ? 

Bonjour. Ti Punch raconte l’histoire d’Audrey qui va passer un mois de vacances en Guadeloupe pour voir son frère, gendarme, qui y a été muté quelque temps auparavant. Elle y fera la connaissance d’Émilie, une collègue de son frère, qui lui fera découvrir l’île.

Que représente l’été pour toi ? Est-ce que c’est une période que tu affectionnes ou qui t’inspire ?

J’apprécie toutes les saisons, elles ont toutes des particularités qui les rendent agréables. L’été pour moi c’est bien sur le soleil, les vacances, mais aussi les longues soirées barbecue entre amis à refaire le monde. Et en localisant ma nouvelle dans les Caraïbes je me suis affranchie des saisons, pour nous métropolitaines c’est toujours l’été là-bas [rires].

Avec ton histoire, on part en voyage en Guadeloupe. Les descriptions font rêver, pourquoi cet endroit ? Est-ce que tu connais les lieux personnellement ?

Je connais en effet la Guadeloupe, j’ai eu la chance d’y aller il y a une petite vingtaine d’années avec mes parents. Les principaux lieux que j’évoque me sont connus. De plus, pendant que j’écrivais cette nouvelle, je suis partie en voyage de noces en Martinique, j’étais donc parfaitement dans l’ambiance des Antilles pour travailler sur cette histoire.

Tu as pris le parti de décrire tout simplement l’histoire d’une rencontre et d’une attirance. C’est bien loin des schémas que nous avons l’habitude de voir, qu’est-ce qui a guidé tes choix scénaristiques ?

J’ai eu envie d’écrire une histoire d’amour « ordinaire », une histoire qui aurait pu être la mienne, la vôtre. Lire les péripéties des héroïnes dans les nouvelles ou les romans est toujours passionnant, je suis la première à aimer ça, mais j’ai souhaité montrer que c’est aussi parfois très simple. Pas de remise en question de son identité, pas de découverte de soi, juste de l’amour entre deux personnes, entre deux femmes sans que rien ne vienne réellement compliquer les choses.

Le titre est assez évocateur. Rassure-nous, les lectrices qui ne boivent pas d’alcool pourront aussi se faire plaisir en découvrant ta nouvelle ?! [rires]

Bien sûr ! [rires] D’ailleurs le Ti Punch n’est pas seulement un cocktail dans cette histoire 😉

D’ailleurs, pourquoi ce titre ? Ça a été facile à trouver ?

J’ai commencé à travailler sur cette nouvelle sans réfléchir au titre, me disant que je le trouverais au fur et à mesure de l’écriture. Quand j’ai eu besoin de nommer quelque chose dans l’histoire (je laisse aux lectrices le plaisir de découvrir ce dont il s’agit ^^), là j’ai dû me creuser la tête. Je cherchais un nom qui évoque les vacances, le soleil, les Caraïbes.. Et je ne sais pas d’où ce nom m’est venu, peut-être que j’aime trop le rhum [rires]. Une fois ce nom choisi, je n’ai même pas eu à me poser la question, j’avais aussi trouvé le titre, c’était une évidence.

As-tu quelque chose à préciser qui pourrait être utile aux lectrices ? Un message à faire passer ?

J’espère qu’elles prendront autant de plaisir à lire cette nouvelle que j’en ai eu à l’écrire. Et si un jour l’opportunité d’aller dans les Antilles françaises se présente, foncez !

Étiquettes :

Posts connexes

Répondre

Vous devez être connecté pour afficher un commentaire