Quand Tombent les Masques Clémence Albérie : Interview décalée | R2C
Quand Tombent les Masques Clémence Albérie : Interview décalée

Quand Tombent les Masques Clémence Albérie : Interview décalée

Bonjour Clémence, comme tu as déjà joué le jeu de l’interview décalée pour ton premier roman 6h22 Place 108, nous avons dû aller chercher d’autres idées. En conséquence, première question, quelle est ton occupation préférée ?

Mon occupation préférée ? Au singulier ? Comme dans… Une seule ? Oula, c’est cornélien ça, comme question ! Sans grande surprise, mon occupation préférée est écrire. Pas un seul jour ne passe sans que j’y consacre du temps ou que j’y pense. Avec l’aventure Reines de Cœur, si je ne suis pas en train d’écrire, je réfléchis à des articles pour ma page Facebook, l’envie de créer un site, l’alimentation de mes comptes sur les réseaux sociaux, la gestion des nouvelles idées. Bref c’est une occupation passionnante et très chronophage !!!

Mais cette réponse n’est pas évidente car il y a plusieurs occupations qui me plaisent tout autant. Je suis une passionnée d’animaux et jusqu’à il y a peu de temps, j’étais famille d’accueil pour chat errant. J’accueillais des chats sans maison jusqu’à ce qu’on leur ait trouvé une famille. Plus particulièrement, je sociabilisais des chats craintifs voir sauvages. C’était une aventure extraordinaire à chaque fois et j’ai finalement adopté ma dernière protégée Setie. J’ai eu un coup de cœur pour cette minette au passé vraiment difficile alors au moment de partir, elle est partie avec moi. Seul problème, elle est extrêmement caractérielle et possessive envers moi (ça doit être pour ça que j’ai pas pu la laisser partir [rires]) et elle ne supporte pas les autres chats (il a fallu six mois pour qu’elle arrête de faire vivre un enfer à Berlioz, le chat de ma compagne, et elle a mis du temps à ne plus jalouser ma compagne elle-même [rires]). Donc pour son bonheur, l’aventure famille d’accueil c’est terminé pour moi. Mais cet amour des animaux est encore et toujours une réelle occupation, surtout quand je peux l’associer à deux autres occupations que j’affectionne particulièrement, la photographie et les balades en nature.

Mais bon, quoi qu’il en soit, en y réfléchissant bien, ce que j’aime le plus c’est passer du temps avec ma fiancée. C’est mon bonheur et ma priorité. Quoi que je fasse, je mets tout en stand by quand c’est pour faire quelque chose avec elle !

Ah si, autre chose… J’adore les Legos !!!!!

Que détestes-tu par-dessus tout ?

L’injustice ! Sans hésitation ! Je ne supporte pas, que j’en sois victime ou témoin, je ne peux rester calme face à l’injustice. De plus, étant quelqu’un de plutôt sensible, il m’est très difficile de me contrôler, je ne peux pas faire abstraction c’est au-dessus de mes forces. Je ne peux plus voir en peinture un gars avec qui je suis amenée à travailler parfois à cause de ça justement.

Et un peu moins sérieusement, je déteste les gens qui font trop de bruits en mangeant [rires] ça peut me faire quitter une pièce [rires].

Ah si, autre chose ! Ces *bip de bip* d’araignées !! C’est une haine réciproque entre elles et moi !

Quelle est ton héroïne de fiction préférée et pourquoi ?

Je pense que c’est Phoebe dans Friends. Ce personnage m’a toujours plu. Elle est fantasque et fofolle sans être niaise et lisse. C’est un personnage plein d’humour et profond à la fois qui a une philosophie de vie que j’adore. Je me suis toujours sentie très proche de cette héroïne, même si je n’ai pas autant de grains de folie qu’elle [rires].

Quelle qualité préfères-tu chez les autres ?

Je crois que c’est la loyauté et l’honnêteté. J’aime les relations humaines et j’aime quand les choses restent honnêtes et peuvent donc se construire sur des bases sincères. J’aime aussi voir de l’empathie chez les autres ! Savoir être à l’écoute envers ceux qui en ont besoin !

Qu’apprécies-tu le plus chez tes ami(es) ?

J’aime tellement de choses chez eux. Les délires qu’on peut avoir, j’aime rire et faire rire et c’est très important dans toutes mes amitiés. J’aime leur soutien indéfectible tout au long de mon aventure de romancière. C’est incroyable d’être soutenue et motivée à ce point ! Mes amis sont géniaux tout simplement.

Que pardonnes-tu le plus facilement ?

Je crois que je suis quelqu’un capable de pardonner beaucoup à partir du moment où la personne prend conscience de son tort et est sincère dans ses excuses. Personne n’est parfait et tout le monde fait des erreurs. Nous sommes tous ainsi, mais savoir le reconnaître, apprendre et avancer, c’est le plus important et il ne faut pas rester braquer inutilement.

Si tu étais une superhéroïne quel super pouvoir aimerais-tu posséder ?

Voler !!! J’adorerai pouvoir voler, planer au gré des courant d’air comme un oiseau épris de liberté. Ça doit être une sensation complètement magique. J’aimerai vraiment avoir ce pouvoir. Souvent je l’ai dans mes rêves d’ailleurs [rires].

Dans quel état d’esprit es-tu après avoir répondu à toutes ces questions ?

Je suis frustrée [rires]. Je suis vraiment fan de l’interview décalée et je trouve toujours qu’elle passe beaucoup trop vite ! Et je suis également très très impatiente que Quand tombent les masques sorte, d’en avoir les premier retours, les avis. Je me répète mais… Quel bonheur cette aventure !

Clemence Alberie Interview Decalee

Posts connexes

Répondre

Vous devez être connecté pour afficher un commentaire