R2C a fêté ses 3 ans ! Youpi, cotillons et tout le tralala !

R2C a fêté ses 3 ans ! Youpi, cotillons et tout le tralala !

Cet été, sans grand bruit, Reines de Coeur a fêté ses 3 ans ! Oui, soyons honnêtes, même nous, emportées par la ferveur de l’été et le rythme effréné des publications des nouvelles, nous avons « zappé » notre propre anniversaire (ça arrive même aux meilleures, ne vous moquez pas…).

Pour l’année prochaine, rassurez-vous, on a prévu de se mettre un rappel dans notre agenda (oui,oui, comme celui pour ne pas oublier l’anniversaire de Tata Janine)… Mais en en attendant, nous ne voulions tout de même pas laisser passer un si bel événement aussi facilement !

Nous avons donc décidé de vous faire une petite rétrospective en vous faisant des tops 3 ! Car nous avons 3 ans aujourd’hui, nous sommes 3 co-fondatrices et que… nous adorons les tops 3 ! Et si vous avez la patience de parcours l’article jusqu’à la fin, il se pourrait également qu’un petit montage photo vous fasses replonger quelques dizaines d’années en arrière…

Top des 3 des pires galères :

N°1 : Refuser des tapuscrits

Chez Reines de Coeur nous recevons énormément de tapuscrits ! On essaie de répondre à tout le monde sous trois mois même si c’est toujours une course contre la montre pour répondre dans les temps. Le plus dur, comme vous vous en doutez est de refuser un tapuscrit que l’on nous soumet.

Peut-être parce qu’Edwine et Isabelle sont également auteures ou tout simplement car nous sommes comme une grande famille nous comprenons tout ce que cela implique pour une auteure d’avoir osé sauter ce pas. Un tapuscrit est quelque chose de très personnel, sur lequel une auteure investi énormément. C’est donc toujours un déchirement de devoir dire non, en essayant de trouver les mots justes pour expliquer notre décision.

N°2 : Gérer nos relations avec La Poste

Je ne sais pas si la période estivale est en cause mais en ce moment, La Poste, comment dire… c’est juste un joyeux bordel ! Récemment un colis destiné à une lectrice a été réétiqueté par La Poste qui a estimé qu’il y avait une erreur d’adressage et l’a envoyé à Pantin dans un entrepôt que nous ne connaissons absolument pas ! Hier, nous avons aussi reçu un colis avec notre étiquette d’adressage déchirée avec écrit dessus « n’a pas pu être livré pour cause d’adresse incomplète » (nous n’allons pas vous faire l’affront de vous dire que lorsque nous avons déposé le colis a La Poste, l’adresse était bel et bien complète…).

La palme revient à la lectrice qui nous a écrit pour nous dire qu’elle avait refusé le colis puisque le facteur était venu sonner et voulait lui livrer une enveloppe vide. Oui, vous avez bien lu… UNE ENVELOPPE VIDE ! Il semblerait que quelqu’un ait ouvert l’enveloppe pendant le transit et ait pris le livre. Nous avons porté réclamation à La Poste et cela n’a rien donné comme à peu près les 99% de fois où nous essayons de porter réclamation.

Bref, c’est toujours une perte d’énergie folle mais nous tâchons de nous concentrer sur les belles choses et le plaisir que nos lectrices partagent avec nous à la réception des livres.

N°3  : La Gestion des livres papiers en déplacement

Depuis que nous avons décidé de sortir tous nos romans au format papier c’est une véritable logistique qui s’est mise en place au siège de Reines de Coeur, non loin de Lyon. Chaque matin, c’est la même routine : charger le sac à dos des livres à envoyer, déposer dans la boîte aux lettres les colissimo. ça, c’est le côté facile ! Le plus compliqué réside principalement lorsque nous sommes en déplacement, professionnels ou personnels. En vacances, nous apportons sans cesse des livres avec nous et découvrons les postes des villes que nous croisons : Sète, Le Pradet, Rennes, Le Puy en Velay… Une sacrée contrainte pour les amis qui nous accompagnent parfois et qui doivent attendre patiemment que nous ayons fini de jouer à la marchande (mais un plaisir pour nous de gérer chaque commande 😉 ).

Le pire c’est plutôt lorsque l’on doit participer à des salons et amener tous les livres de Lyon. La première année une de nos valises est fâcheusement décédée dans une descente du métro parisien. RIP valise bleue, merci pour ta dévotion à Reines de Coeur, nous ne t’oublierons jamais.

Cette année nous avons encore tenté le train pour amener nos livres dans des valises qui pesaient plusieurs dizaines de kilos. On ne remerciera jamais assez les auteures qui nous ont aidé en nous voyant complètement dépassées. L’année prochaine, nous risquons de ne pas y couper et de monter en voiture… A nous les joies de la conduite en région parisienne ! (Heureusement que le salon du livre lesbien est une tuerie, on est toujours contentes au final d’arriver là-bas et de retrouver tout le monde même si on sue sang et eau !)

Top 3 des tops moments R2C :

N°1 : Dire à une auteure que son tapuscrit va être publié

Depuis le début de l’aventure #R2C la famille des auteures ne cesse de s’agrandir. Et si refuser un tapsucrit est toujours un déchirement, vous vous en doutez, à l’inverse, en accepter un est toujours une joie !  Nous sommes souvent comme des enfants le jour de Noël, lorsque nous sommes embarquées par une histoire et partageons notre ressenti entre nous. Il n’est pas rare que nous nous laissions des petits mots sur notre outil de messagerie interne en ligne avant même un livre fini pour déclarer notre coup de coeur au reste de l’équipe.

Je pense qu’à ce niveau là nous ne réalisons toujours pas le chemin parcouru depuis le lancement de la maison d’édition. 3 ans ce sont écoulés, mais pour nous, c’est comme si la publication de notre premier livre datait d’hier !

N°2 : Lire les premiers retours sur un livre

Nous essayons toujours de ne pas le montrer mais au lancement d’un livre nous sommes souvent aussi fébriles que son auteure. De notre côté il y a l’approbation du tapuscrit, le travail d’édition, la correction, la mise en page, la préparation de la couverture, de la 4ème de couverture, la communication… Un processus long que l’on est toujours anxieuse de voir aboutir même si c’est un véritable bonheur une fois la fiche du livre mise en ligne !

Comme nos auteures nous attendons avec impatience les premiers retours qui tombent souvent quelques jours après la date de sortie. Et en plus des avis sur nos livres, nous recevons également souvent des messages de soutiens de nos lectrices et lecteurs qui nous remercient pour notre travail et l’évasion que nous leur offrons. On ne peut pas rêver plus beau cadeau !

N°3 : Une très belle aventure humaine

Reines de Coeur, c’est avant tout une superbe aventure humaine. Au commencement, celle de 3 amies qui ont eu un pari fou : lancer une maison d’édition lesbienne en cumulant un emploi à temps plein à côté. Nous n’avons pas compté nos heures, sacrifié un bon nombre de soirées, de weekends, de vacances (et nous le faisons encore) mais sans aucun regret aujourd’hui.

La famille R2C s’est rapidement agrandie de nos auteures et lecteurs et lectrices ! Passer des heures en réunion virtuelles à parler de nos vies à organiser  l’évolution de R2C avec Edwine ça n’a pas de prix. Le décalage horaire Vancouver / Lyon n’a plus de secret pour nous !

Echanger avec nos auteures, les voir communiquer entre elles et créer des liens avec les lectrices, ça n’a pas de prix non plus. Vous rencontrer vous lecteurs et lectrices sur les salons, séances de dédicaces… échanger avec vous sur les réseaux sociaux (coucou twitter, facebook, instagram) c’est toujours un réel plaisir. Alors un énorme MERCI pour tout ce que vous nous offrez ! Rien ne serait possible sans vous.

Pour ces 3 ans nous nous offrons un formidable cadeau ! A partir de Septembre, Isabelle et Edwine vont pouvoir passer à mi-temps sur la maison d’édition et consacrer de vrais horaires de travail à R2C. Pas des soirées, des weekends, ni des vacances, mais bel et bien de véritables journées pour lesquelles elles seront rémunérées. De quoi envisager l’avenir plus sereinement ! Si vous nous aviez dit il y a 3 ans qu’en septembre 2018 nous aurions 2 éditrices à mi-temps nous aurions certainement ri, sans trop y croire… Quel chemin parcouru !

Enfin pour conclure cet article (qui commence à être vraiment, vraiment trop long !), nous voulions partager avec vous un joli montage photo : nous à l’âge de 3 ans ! Des petites filles avec des histoires et des rêves plein la tête et de furieuses envies de les partager avec vous ! Saurez-vous deviner qui est qui ?

3ans de la maison d'édition lesbienne Reines de Coeur

 

 

Posts connexes

Répondre

Vous devez être connecté pour afficher un commentaire