Nos romances entre femmes rencontrent de plus en plus de succès…

Nos romances entre femmes rencontrent de plus en plus de succès…

Il est toujours difficile de tirer son épingle du jeu quand on est une maison d’édition spécialisée. Traiter de romances entre femmes, de ce que l’on appelle le F/F reste aujourd’hui s’adresser à un public restreint. Oui, tout le monde n’a pas forcément envie de lire des histoires d’amour entre personnes du même sexe. Même si l’amour entre femmes fait fantasmer depuis longtemps…

Le format papier apparu secondairement chez Reines de Coeur

Si vous nous suivez depuis peu de temps, vous ignorez peut-être cette réalité. Lorsque les éditions Reines de Coeur se sont lancées, nous avions misé sur le tout numérique. Parce que nous avions les compétences, parce que nous n’étions pas sûres de trouver notre public, parce que l’investissement financier de départ était plus limité etc…

C’est face au succès de nos ebooks et aux demandes régulières de format papier, que nous avons décidé de sauter le pas. Evidemment, ça n’a pas été simple. Nous avons travaillé avec plusieurs imprimeurs, dont l’un nous a laissé un très mauvais souvenir. Finalement, aujourd’hui, nos relations sont réellement fantastiques avec notre nouvel imprimeur. Et oui, nous sommes heureuses que notre interlocuteur soit en réalité une interlocutrice. Ca fait toujours plaisir de travailler avec des femmes compétentes à des postes à responsabilités. Nous aimons le petit côté « girl power ».

Pour en revenir au sujet, les livres papier sont arrivés après et il nous a fallu nous faire connaître sur ce nouveau créneau.

Une connaissance et une reconnaissance

Ce n’est pas un secret, chez Reines de Coeur, les ventes des romans au format papier sont inférieures à celles au format numérique. Gaëlle en avait parlé avec Marion Chatelin, journaliste chez Têtu qui avait fait un article sur les maisons d’édition LGBT+ dans la tourmente. Dans un Facebook Live, l’équipe de Têtu s’était d’ailleurs penchée plus précisément sur les maisons d’édition lesbiennes qui réussissent notamment grâce à la révolution d’Internet.

Si le pari était réussi côté numérique, il nous a fallu trouver le public côté papier. Et aujourd’hui, on peut dire que le succès est clairement au rendez-vous pour notre plus grand plaisir ! C’est une réussite réelle qui nous emplit de fierté !

La découverte des petits bureaux de Poste pendant nos vacances

En toute honnêteté, le succès est tel, que nous avons fait le choix de partir avec le coffre plein de livres en vacances. Et oui, la Dacia est de toutes nos aventures. Nous n’avons pas de photos de l’organisation avec la tente, la table de camping, les sacs et tout le reste, mais je vous assure qu’il ne restait pas beaucoup de place libre. J’ai même été collée au volant quand j’ai remplacé Gaëlle parce que je n’arrivais pas à reculer mon siège. Car oui, ses jambes sont bien plus courtes que les miennes…

Nous sommes donc parties avec les livres et… il ne s’est pas passé un jour sans qu’on ne vende un roman papier. Je vous assure. 10 jours de vacances et nos romances entre femmes étaient demandées tous les jours.

Comme nous voulions faire quelques visites, nous avons donc décidé d’amener les enveloppes et colis avec nous, dans nos pérégrinations. Voici quelques photos prises devant différents petits bureaux de Poste si vous voulez un peu vous moquer de moi !

Romances Entre FemmesRomances Entre Femmes Romances Entre Femmes

Le dernier lien dans certains villages

Si promener nos romans lesbiens un peu partout nous a amusé, nous avons quand même dû faire le terrible constat du manque de moyens de certains bureaux de Poste. Un jour, quand nous avons voulu payer l’affranchissement de 5 colis avec notre carte bancaire professionnelle, nous avons découvert que la guichetière n’avait pas de terminal de paiement par carte. Ni une ni deux, nous avons décidé d’aller retirer l’argent dans un distributeur parce que quand même nous étions sur l’une des « grosses » villes autour du lac de Sainte Croix. Sauf que le distributeur le plus proche était à 15 minutes de voiture… Et que le bureau de Poste n’était ouvert que 2 heures dans la matinée et fermait 20 minutes plus tard… La personne au guichet a été patiente et compréhensive avec nous le temps qu’on trouve une solution !

On tient également à remercier Christine pour sa gentillesse, sa disponibilité et son sourire à la Poste de Quinson qui devait tout faire à la main parce qu’elle n’est pas informatisée. Elle nous a vu plusieurs fois et a passé des dizaines de minutes à tout affranchir sans se plaindre une seconde.

Honnêtement, le travail de ces personnes est indispensable. Si les Postes disparaissent, ce sont des villages entiers qui finiront par mourir.

Merci pour votre confiance !

Peut être avez-vous commandé des romans papier de romances entre femmes chez nous cet été. Si c’est le cas, vous avez certainement eu la chance qu’il parte de l’un de ces petits villages. Et oui, des fois les timbres et les tampons cachent bien plus que ce qu’on imagine.

Nous tenions en tout cas à vous remercier pour votre confiance en Reines de Coeur. La maison d’édition grandit, s’épanouit et prospère grâce à vous. Votre confiance et votre fidélité sont nos plus belles récompenses.

Excellent été de la part de toute l’équipe Reines de Coeur.

Étiquettes :

Posts connexes

Répondre

Vous devez être connecté pour afficher un commentaire