Sacrifices : Interview de l’auteure Johanna David

Sacrifices : Interview de l’auteure Johanna David

Sacrifices est ton premier roman. Peux-tu nous le présenter en quelques mots ?

Bien sûr. Sacrifices, c’est l’histoire de mon héroïne principale, Nathanaëlle, qui écrit des guides touristiques, et qui va passer quelques semaines en Bretagne pour travailler sur son nouveau projet. Alors qu’elle pensait allier l’utile à l’agréable en découvrant cette belle région, rien ne se passe finalement comme prévu. Une petite fille qui réside dans le même hôtel disparaît. Lorsque la police débarque pour enquêter, il se trouve que l’un des deux agents n’est autre que Laure, une ancienne camarade de classe de Nathanaëlle. Les deux jeunes femmes vont se retrouver dans un contexte pour le moins compliqué, d’autant plus, si les sentiments s’en mêlent…

Comment est née l’idée de Sacrifices ? De quoi t’es-tu inspirée ?

Je sens que dès la deuxième question je vais perdre toute crédibilité… ! Allez je me lance ! Vous vous souvenez de la mini série Dolmen, la saga de l’été 2005 ? Ben voilà, je suppose que l’inspiration est venue en partie de cette histoire. Alors évidemment je n’ai pas la prétention d’égaler la série, car il y avait de nombreuses intrigues très bien ficelées… Mais j’avais adoré l’atmosphère. Si l’héroïne principale avait été lesbienne je suppose que je n’aurais pas eu envie d’écrire Sacrifices ! Alors quand j’ai eu l’idée d’écrire une histoire qui réunissait une héroïne lesbienne et une intrigue policière, le décor de la Bretagne s’est tout de suite imposé à moi.

Le genre policier est l’un des plus difficiles, non ? Il y a de nombreux codes comme ménager le suspense, ne pas dévoiler l’identité de l’assassin etc… Tu préfères ce genre ou la romance comme dans Tour du Monde ?

J’aime depuis toujours le genre policier. Je dirais que 80% de mes lectures sont des polars et des thrillers. C’est vrai que c’est difficile, car au-delà de l’intrigue, les personnages sont des policiers, et donc il y a des procédures, des façons de faire. Aujourd’hui on trouve beaucoup d’informations sur internet, dans les films ou les séries que l’on regarde. Mais une de mes craintes était de parler de ce milieu dont je ne connais rien finalement, et de ne pas être crédible. L’autre difficulté est que l’intrigue se tienne et que l’on ne découvre pas trop rapidement qui est le ou la « méchante ». En cela il faut se mettre à la place du lecteur constamment et distiller les informations au compte goutte, ce n’est pas évident.

Après même si je préfère les romans avec des intrigues, j’ai beaucoup aimé écrire Tour du Monde. Qui sait, peut-être que mon prochain roman sera une romance ! Je ne me ferme pas de portes en tout cas.

Ton histoire se déroule en Bretagne. Pourquoi ce choix de localisation ?

Depuis toujours je suis attirée par cette région, je ne l’explique pas vraiment. La beauté des paysages, les falaises battues par les vents, les petits ports de pêche… Et puis bien sûr le côté mythes et légendes ! Pour la petite anecdote, j’ai traîné ma compagne en Bretagne cet été pour les vacances ! Rien de tel que d’être en immersion pour avancer sur le retravail, c’était top ! ça m’a beaucoup inspirée en tout cas.

Tes deux héroïnes sont très fortes et ont de la ressource. Alors question piège, laquelle des deux est ta préférée et pourquoi ?

Ah oui c’est clair que c’est une question piège ! Je pense être plus proche en terme de caractère de Nathanaëlle. Mais j’aime beaucoup le personnage de Laure qui est à la fois fort et fragile. Je ne sais pas si j’en préfère une plus que l’autre, car pour moi l’une ne va pas sans l’autre. Mais puisque souvent on s’identifie à un personnage dans un récit, je dirais que je pourrais tout à fait être Nath qui tombe amoureuse de Laure.

Qu’aimerais-tu que les lecteurs retiennent de ton roman ?

Alors je n’ai pas spécialement de message à faire passer au travers de cette histoire. J’ai juste voulu écrire un roman qui happe le lecteur dès les premières pages et qu’on laisse à regret ou pas avant de l’avoir terminé. En le relisant je trouve qu’il a cette faculté de pouvoir emporter le lecteur, car on a vraiment envie de connaitre la suite. J’espère que les lecteurs vivront ce côté « page turner ». J’espère aussi ne pas les perdre en route car je sais que j’ai beaucoup de personnages, mais chacun a sa place dans le récit. En tout cas, le but était d’écrire un roman du genre policier, avec une histoire d’amour entre deux femmes qui ne serait pas juste en filigrane ou résumée en quelques paragraphes.

Un petit message à celles et ceux qui te découvriront avec Sacrifices ? Et à ceux qui te suivent depuis ta nouvelle Tour du Monde ?

J’espère que vous ne regretterez pas votre achat ! Merci en tout cas de me laisser cette chance. Et un grand merci à celles et ceux qui me suivent depuis Tour du Monde. Je voudrais juste avertir les lecteurs/lectrices, que les deux histoires sont complètement différentes. Donc même si le style d’écriture est le même, n’achetez ce roman que si le résumé vous plait !

Maintenant que ce livre est publié, est-ce que tu travailles sur un nouveau ? Peut-on en connaître le sujet ?

Alors oui et non… J’ai commencé une histoire, et malheureusement pour le moment je suis un peu bloquée. Donc je ne vais pas en dire plus pour l’instant car ce serait vraiment prématuré ! Elle est loin d’être terminée.

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

Déjà d’avoir des retours positifs sur Sacrifices. Je me suis tellement investie dans ce projet que l’aboutissement ultime serait que l’histoire plaise à mes lecteurs et lectrices.

Et puis bien sûr, de trouver le temps et l’inspiration pour cette nouvelle histoire dont je vous parlais dans la réponse précédente.

Sacrifices de Johanna David

Étiquettes :

Posts connexes

Répondre

Vous devez être connecté pour afficher un commentaire